© 2016 par Ah! Le Destin

ahledestincompagnie@gmail.com, Toulouse, France

L'histoire de la Compagnie

Compagnie toulousaine fondée en 2016 par Clémence Labatut et Jessica Laryennat à l’occasion de deux spectacles: Caligula, d'Albert Camus, mis en scène par Clémence Labatut, suivi de Partition pour deux âmes sœurs, pièce écrite et mise en scène par Jessica Laryennat. Le spectacle Caligula est sélectionné à Région(s) en scène Occitanie en janvier 2018 et remporte la mention spéciale des lycéen•ne•s.

 

L'année 2018 voit la naissance, dans un jardin public de La Roche sur Yon, du spectacle Yvonne, princesse de Bourgogne de Gombrowicz, en partenariat avec la compagnie Le Menteur Volontaire mis en scène par Clémence Labatut et de V.H. spectacle hors les murs créée par Simon Le Floc'h, Clémence Labatut et Eugénie Soulard. Lors de la saison 18/19, le spectacle V.H. est sélectionné par le Dispositif Théâtre au Collège mis en place par le département de l’Aveyron. Durant la saison 18/19, la compagnie a joué une quarantaine de dates en Occitanie.

 

A partir de la saison 19/20, Ah! Le Destin porte exclusivement les spectacles mis en scène ou co-mis en scène par Clémence Labatut.

 

En 2019, Marie Tudor de Victor Hugo adapté et mis en scène par Clémence Labatut marque une nouvelle étape dans la destinée de la compagnie. En Janvier 2020, Marie Tudor est sélectionné à Région(s) en scène Occitanie et remporte le prix des Lycéen•ne•s lors de cet évènement. 

 

Cette saison, la compagnie est sélectionnée pour faire partie du Dispositif Local d’Accompagnement qui apporte une aide à la structuration et à la diffusion des compagnies d’Occitanie. Le 16 janvier 2020, la compagnie est sélectionnée par Occitanie en scène pour présenter ses spectacles lors de la journée Vizavis qui rassemble toutes les agences culturelles régionales au 104 à Paris.

 

En novembre 2020, la compagnie présentera la maquette de son prochain spectacle, une adaptation de L’Alcool et la Nostalgie de Mathias Enard au Festival Supernova du Théâtre Sorano à Toulouse. 

Les Enjeux

Il me semble essentiel aujourd’hui d’interroger l’Homme, dans ce qu’il a de plus beau et de plus monstrueux. 

 

Le théâtre est un des rares lieux où l’individu est renvoyé à lui-même, à ses affres, ses angoisses, sa complexité, ses contradictions, ses névroses, ses espoirs, ses amours, son absurdité. 

 

Ma volonté n’est pas de délivrer des messages mais bien d’ouvrir des questionnements et d’inviter chaque spectateur•trice à se repositionner, s’interroger. Il m’est essentiel d’avoir une démarche désorientante. Pour questionner toujours plus. L’Humain. Tenter de le comprendre et le mettre à l’épreuve. 

 

Ce théâtre sera une quête vers l’inconnu. 

 

Clémence Labatut janvier 2019

La dépêche du Midi Caligula au festival de Figeac
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now